Les règles d'entretien de locaux des collectivités

Le nettoyage et l’entretien des locaux des collectivités englobent un secteur très vaste qui comprend les établissements scolaires et universitaires, les mairies, les espaces socio-culturels, mais aussi les piscines, les bibliothèques, les salles de sport. Toutes ne sont pas soumises au même trafic et possèdent une typologie de locaux et d’espaces d’accueil du public très variées : bâtiments administratifs, cuisines, restaurants collectifs, salles polyvalentes, sanitaires, vestiaires, …). Chacune doit pourtant faire face à des enjeux importants en matière d’hygiène et de santé pour les usagers, le personnel et le public.

Visuel nettoyage locaux collectivités

En effet, les collectivités doivent à la fois répondre aux exigences de propreté spécifique à chaque structure, et être en conformité avec les réglementations existantes qui imposent certaines opérations (code du travail, démarche HACCP, protocoles d’hygiène, arrêtés relatifs aux règles de nettoyage dans les locaux de restauration et les cuisines, …).

Fréquence d’entretien des locaux professionnels : quel cahier des charges pour les collectivités ?

Les normes d’hygiène en vigueur déterminent les activités d’entretien (balayage, dépoussiérage, lavage,...) et leur fréquence. Pur exemple, la fréquence d'entretien du sol dans les lieux de vie des enfants tels que des crèches ou des centres de loisirs doit naturellement être différente de celle d'un local administratif. Il faut donc parvenir à un cahier des charges de nettoyage approprié qui permet de tenir les locaux professionnels en état constant de propreté.

On distinguera trois types d'entretien :

  • L'entretien courant ou entretien journalier. Il s'effectue au moins une fois par jour dans les lieux de circulation : couloirs, escaliers, halls d'entrées, et, selon le taux de fréquentation, peut être pluriquotidien. C’est le cas des réfectoires ou des cuisines qui nécessitent un entretien après chaque utilisation. Ce type de nettoyage concerne l’entretien des surfaces lavables (surfaces de travail, surfaces horizontales des meubles, …) en insistant sur les surfaces les plus souvent touchées : poignées de porte, téléphone, clavier, digicode, ...
  • L'entretien hebdomadaire (ou bihebdomadaire). Plus approfondi, cet entretien s'effectue une à deux fois par semaine et permet de compléter l’action de l'entretien journalier en opérant un roulement (bureaux, salles de réunion, salles de pause, ...). Il t concerne toujours le sol et le mobilier mais intègre légalement les vitres, les locaux à déchets, les radiateurs ainsi que les surfaces horizontales hors de portée habituelle telles que les meubles hauts, dessus d'armoires, ...).
  • L’entretien périodique. Cet entretien en profondeur doit être réalisé en fonction des activités des collectivités et de l'intensité du trafic à une fréquence mensuelle, trimestrielle, biannuelle ou annuelle. Il concerne l'ensemble des matériaux intérieurs et extérieurs présents dans les locaux à nettoyer : remise en état des sols, mobilier, équipements, vitres et encadrements de fenêtres, entretien de parkings, dépoussiérage des luminaires, des radiateurs ainsi que toutes les surfaces verticales (murs, portes, plinthes), huisseries,...

L’entretien des sanitaires dans les collectivités

Dans les collectivités, l’entretien des locaux participe à la prévention des maladies transmissibles et permet de lutter contre les sources de contamination et la transmission de virus, bactéries ou champignons. Les sanitaires sont des lieux privilégiés de développement microbien qui combinent tous les facteurs favorisant la croissance des micro-organismes : salissures, humidité et chaleur. Les appareils sanitaires  des collectivités (cuvettes, lavabos, urinoirs) doivent donc être soumis à un nettoyage, une désinfection et un détartrage journaliers ou plurijournalier, et une attention particulière doit être apportée aux robinets, chasse d’eau, poignées de portes, loquets, …

À retenir également :

  • La propreté des locaux inclut le vidage des corbeilles et des poubelles dont la fréquence s’effectuera selon la nature des déchets collectés.
  • les produits nettoyants utilisés pour l’entretien des locaux des collectivités doivent être adaptés à un usage professionnel et associés à des techniques de nettoyage qui améliorent l'hygiène et prennent en compte la pénibilité du travail des utilisateurs (méthode de pré imprégnation, microfibre, chariot de ménage, ...).

Livraison Express 24/48h Offerte pour votre 1ère commande 2500 produits d’hygiène et d’entretien Nos produits sont en stock Prix bas garantis Sur tous nos produits Fidélité récompensée Votre cadeau à partir de 110€
03 20 27 59 59
serviceclient@delcourt.fr
Formulaire de contact