Savez-vous comment doser et diluer vos produits de nettoyage ?

Les produits d'entretien et d'hygiène professionnels disponibles sur le marché sont soient concentrés soit prêts à l’emploi. Les premiers présentent des avantages majeurs d’un point de vue environnemental et économique mais ce ne sont pas des produits d'entretien classiques. Ils doivent être dilués dans de l’eau avant utilisation. Il nous a donc semblé intéressant de rappeler l’importance d’adopter de bonnes pratiques au moment de la manipulation des produits d’entretien. Savez-vous comment doser et diluer vos produits de nettoyage ?

Les produits d’entretien professionnels utilisés au quotidien pour le nettoyage des locaux contiennent, la plupart du temps, des substances qui peuvent être nocives et toxiques pour la santé des agents d’entretien. C’est aussi vrai pour les usagers et l’environnement. Seuls une juste dilution et un bon dosage garantissent leur efficacité, l’absence de risques pour les personnes et la préservation des surfaces traitées.

Un produit d'entretien concentré c’est quoi ?

Tout l'intérêt des produits d'entretien et d'hygiène professionnels concentrés réside essentiellement dans la perspective qu'ils offrent :

  • d'une réduction de leur impact environnemental tout au long de leur cycle de vie : matières premières, transport, carburant, CO2, déchets, …,
  • d'une augmentation du nombre d'utilisation pour un même poids et un même volume.

On retrouve donc des produits nettoyants et/ou désinfectants concentrés dans les produits d’entretien écologiques labellisés comme dans les produits d’entretien conventionnels. Cependant ils doivent impérativement être dilués pour conserver leur bénéfice environnemental et ne pas représenter de danger pour la santé de l’homme.

En outre, les bons réflexes permettent de gagner du temps et de faire des économies en évitant d’avoir à répéter les opérations parce que le résultat, en termes de propreté visuelle ou bactériologique est insuffisant : difficulté à rincer, surconsommation de produit, …

Dilution des produits d’entretien : les principes

La dilution d’un produit d’entretien ne s’improvise pas. En effet, qu’il s’agisse de détergent, désinfectant, détartrant ou décapant, chacun possède un taux dilution propre à chaque fabricant. Pour pouvoir l’utiliser efficacement et en toute sécurité, il faut savoir calculer la quantité de produit nécessaire selon son taux de dilution afin de préparer une solution de nettoyage (eau + produit) prête à l’emploi. Or le taux de dilution dépend de la classification du produit (1), autrement dit de son Ph ou potentiel hydrogène.

Quelques repères simples sur le pH des produits d’entretien

Le pH permet de mesurer, sur une échelle graduée de 0 à 14 l'acidité ou la basicité d'une solution.

  • 0 désigne une concentration acide et peu basique.
  • 14 exprime une forte basicité ou alcalinité et une concentration très faible en acide et très basique.
  • 7 permet de repérer la neutralité (zone de moindre danger) et correspond à une concentration équivalente en acide et en base.

Important :

  • Plus le pH d’un produit s’approche des extrêmes, plus il est agressif.
  • Plus un produit d’entretien est acide, plus la valeur de son pH est faible et inversement.
  • Plus un produit est dilué avec de l’eau, plus son pH se rapproche de 7.

Les informations relatives au ph des détergents figurent sur l’étiquette ou sur la Fiche de données de sécurité - FDS.

L’utilisation inappropriée d’un produit de nettoyage concentré ne permet pas d’obtenir le résultat attendu. Un surdosage ou un dosage trop faible peut :

  • altérer les surfaces,
  • occasionner un surcoût, une perte de temps,
  • empêcher la bonne évacuation des salissures ou remplir pleinement sa fonction désinfectante,
  • laisser des traces ou rendre la surface collante.

D’où l’importance de respecter le taux de dilution du fabricant.

Comment calculer le dosage d’un produit d’entretien

Le taux de dilution des produits d’entretien concentré présents sur le marché s’exprime en pourcentage. Plus le taux de dilution est faible, plus le produit d’entretien est économique. Certaines étiquettes renseignent une fourchette de dilution. Cela signifie que les produits peuvent peut être utilisés à plus ou moins forte concentration en fonction du niveau de salissures ou des protocoles de nettoyage en vigueur dans un établissement. De plus, certains peuvent remplir différentes fonctions et nécessiter des taux de dilution différents.

Exemple : dilution à 1,5 % d’un désinfectant pour une activité bactéricide et à 2,5 % pour une activité fongicide.

Sachant que les professionnels sont souvent amenés à créer des quantités de solution très importantes pour pouvoir traiter de grandes surfaces et qu’une fois dilué, le produit se conserve peu de temps, tout le problème réside dans les calculs à effectuer. Nous vous livrons une méthode simple.

N.B. : le calcul s’effectue à partir du volume final de solution souhaité à l’aide de la règle de 3. Veillez à convertir les mesures en une seule et même unité (litre, centilitre, millilitre) le temps du calcul.

Exemple

Je dois préparer 8 L de solution détergente diluée à 1 % dans de l'eau. « pour cent » exprime ici des centilitres.

  • Je convertis 8 L en centilitres = 800 cl

Règle de trois

  • 1 ➨ 100 (1 cl de produit correspond à 100 cl de solution)
  • (X-l’inconnu) ➨ 800 (Combien me faut-il de produit pour 800 cl de solution)
  • Calcul en croix : 100 x (X) = 800 x 1, soit (X) = 800 x 1/100 = 8 cl

Je dois donc prélever à l’aide d’un verre doseur ou d’une pompe doseuse (bidon) 8 cl de produit, soit 0, 08 L.

Il faut déduire cette quantité des 8 L pour connaître la quantité d'eau nécessaire : 8 L - 0,08 L = 7,92 L

Bilan de la dilution :

  • quantité de produit : 0, 08 L,
  • quantité d’eau : 7,92 L,
  • quantité de solution à 1 % : 8 L.

Ce qu’il faut retenir sur le bon dosage :

Le bon dosage est celui qui respecte de la quantité de produit nécessaire pour réaliser les opérations de nettoyage. Il dépend de 3 facteurs clés :

  • le respect du cercle Sinner (1),
  • le degré de salissure des surfaces,
  • la méthode utilisée (monobrosse, balai à plat, …).

Sans oublier les règles de bases :

  • employer uniquement des produits adaptés à l’usage prévu (ex : détergent sol),
  • respecter le mode d’emploi,
  • respecter le temps d’action,
  • respecter les recommandations d’utilisation et les consignes de sécurité,
  • ne pas mélanger les produits,
  • mettre à disposition les Fiches de données de sécurité.

(1) Pour en savoir plus sur le cercle de Sinner et le ph des produits détergents, lisez notre article sur la classification des produits d’entretien.

Livraison Express 24/48h   2500 produits d’hygiène et d’entretien Nos produits sont en stock Prix bas garantis Sur tous nos produits Fidélité récompensée Votre cadeau à partir de 110€
03 20 27 59 59
serviceclient@delcourt.fr
Formulaire de contact